CULTURE-BIS

Ressourcerie des arts, des langues et de la culture

« Livres Paris 2016 » : Le Congo-Brazza à l'honneur

Créé il y a 35 ans, le Salon du livre de Paris accueillera cette année la culture de deux villes congolaises : Brazzaville et Pointe-Noire. Une 36ème édition marquée également par le changement de nom de l'événement qui s'appelle désormais "Livre Paris".

Depuis 2011, le Salon du livre de Paris met à l’honneur la littérature d’une ou plusieurs grandes villes. Cette année, du 17 au 20 mars, ce sont les auteurs de deux cités littéraires du Congo qui sont mis à l’honneur. Entre le 17 et le 20 mars, les visiteurs auront l’occasion de partir à la rencontre de la culture littéraire de Brazzaville, la capitale politique et administrative de la République du Congo et de Pointe-Noire, la capitale économique du pays. Au sein du salon, un espace sera consacré aux auteurs du bassin du Congo. Fort de son dynamisme, ce stand regroupe l’offre la plus complète de littérature africaine francophone du salon et proposera des débats, des tables rondes ainsi que des animations.

Pourquoi ces deux villes ?

« L’Afrique n’avait encore jamais été mise à l’honneur au sein du salon », explique Aminata Diop Johnson, chef de projet du stand « Livres et auteurs du Bassin du Congo ». Cet espace d’expression de la littérature d’Afrique existe depuis 6 ans donc il était normal que Brazzaville et Pointe-Noire puissent être les villes invitées cette année, ajoute-t-elle. « On a eu l’autorisation de mettre deux villes à l’honneur donc nous avons choisi Brazzaville et Pointe-Noire. Il y a énormément d’auteurs de renoms qui viennent de cette région. Contrairement à ce qu’on pense, Pointe-Noire est une ville littéraire. »

23 auteurs présents

Vingt-trois auteurs congolais seront présents cette année. Parmi eux, Alain Mabanckou, écrivain et enseignant franco-congolais né à Pointe-Noire, qui a remporté le Grand prix littéraire de l’Afrique noire et  le Prix Renaudot en 1998 pour son roman « Mémoires de porc-épic ». Henri Lopes, l’un des grands noms de la littérature africaine francophone qui a vu l’ensemble de son œuvre couronnée par l’Académie Française avec le Grand Prix de la Francophonie en 1993, sera également présent. Le théâtre, quant à lui, sera représenté cette année par Julien Mabiala Bissila, acteur et metteur en scène congolais, et par Caya Makhélé, poète, romancier et dramaturge congolais.

Les temps forts du Livre Paris 2016

Livres Paris s’ouvrira cette année avec un débat entre Gabriel Mwènè Okoundji et Hamidou Sall, deux poètes du Congo et du Sénégal. Ils échangeront sur l’état actuel de la poésie africaine d’expression française. Le vendredi 18 mars, Koutawa Hamed Prislay, figure emblématique de la bande dessinée congolaise, parlera de la vitalité du 9ème art au Congo. Le samedi 19, le salon proposera une rencontre avec Henri Lopes, considéré comme l’un des représentants les plus connus de la littérature africaine moderne. Alain Mabanckou, qui est également professeur de littérature francophone à l’université de Los Angeles aux États-Unis, fera le récit de la préparation de sa leçon inaugurale pour son entrée au Collège de France. Dimanche, le salon rendra hommage à Tchicaya U’tamsi et Jean Baptiste Tati Loutard, deux piliers de la poésie congolaise qui sont devenus des leaders de la nouvelle génération d’auteurs francophones d’Afrique subsaharienne.

>> Livres Paris 2016, du 17 au 20 mars.  Paris Expo Porte de Versailles – Pavillon 1. Toutes les informations sont disponibles sur le site internet de l’événement.

Source : Jeune Afrique

Vues : 79

Commenter

Vous devez être membre de CULTURE-BIS pour ajouter des commentaires !

Rejoindre CULTURE-BIS

Badge

Chargement en cours…

NOS SERVICES

WIKISCRIBE :

Créez et éditez facilement vos pages Wikipedia.

Membres

Photos

  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

© 2019   Créé par Culture-bis.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation