CULTURE-BIS

Ressourcerie des arts, des langues et de la culture

L'album 'From Kolkata' de Tita Nzebi, point de vue par Cécile Goguely

« La simplicité est la sophistication suprême », disait, ou attribue-t-on à Léonard de Vinci, excusez du peu. Car oui, pour exprimer ce que j’ai ressenti à la première écoute de « From Kolkata », le deuxième album de la chanteuse gabonaise Tita Nzebi, j’ai eu besoin de chercher des citations sur la simplicité. Il y en a une autre, qui me semble convenir, elle est de Frédéric Chopin (tiens, un musicien) : "La simplicité est la réussite absolue. Après avoir joué une grande quantité de notes, toujours plus de notes, c'est la simplicité qui émerge comme une récompense venant couronner l'art."

Non pas qu’il y ait peu de notes dans la musique de Tita Nzebi : au contraire, on sent un soin extrême apporté aux arrangements, une place essentielle laissée aux musiciens, mais de ce travail précis émerge une forme d’évidence, d’efficacité. Le message mélodique nous touche de manière assez directe, et le sens plus profond des paroles, quand elles ne sont pas en français, on peut le comprendre en lisant le livret. On a d’ailleurs envie d’en savoir plus, tant la facilité avec laquelle cette musique nous parle sans qu’on en comprenne les mots nous semble le résultat d’un véritable effort de sincérité. Je vous laisse, je suis encore en train de découvrir cet album car il fait partie de ces opus qui peuvent s’écouter de nombreuses fois et de différentes manières, et dont la profondeur nous promet des voyages musicaux garantis sans moments d’ennuis.


Cécile Goguely, journaliste musicale

Vues : 77

Commenter

Vous devez être membre de CULTURE-BIS pour ajouter des commentaires !

Rejoindre CULTURE-BIS

Badge

Chargement en cours…

NOS SERVICES

WIKISCRIBE :

Créez et éditez facilement vos pages Wikipedia.

Membres

Photos

  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

© 2019   Créé par Culture-bis.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation