CULTURE-BIS

Ressourcerie des arts, des langues & de la culture

        

                                 PARIS

 

Geste vague en direction de la fenêtre

Je suis une dominante

en langage mathématique

la valeur absolue

Objectif avoué : Le gagnant me possède

Tant qu'il y a lutte, je suis intouchable

Ma liberté commande une guerre de tous les instants

 

Ma beauté trouble la pureté de l'or

brise les diamants

saigne les rubis

 

Tenez, écoutez dehors

Çà ne s'arrête jamais

Ils quadrillent la ville

Concentrent leurs forces

Preuve que les transactions seront longues et difficiles

S'ils arrivent à un accord

Je suis perdue

 

                           L'ESCALE V

 

Aa man a chiqué

Y'a pas d'couilles au soir

Y'a pas d'coup du sort

La fille ne savait pas comment épeler Klock

Mais à l'heure dite s'allonge sur la fraîcheur broy-

ée des feuilles de Cana

Je suis la ville

Mon sommeil est fait d'absences

Silence limpide

Ses yeux me courent dans le sang

Chats hurlants

Golden  Câf comme Bagdad Câf

Mettez-vous encore de la couleur à vos dessins ?

 

Corps d'amande. Pâte étirée, pétrie, roulée...

La machette éventre la noix de coco

Terre grasse et profonde

L'esprit vagabond appelle ta bouche sur ma queue

Ma jouissance fleurit l'espace de la chambre

Boutons mauves au cœur noir

 

L'attelage des bœufs bloque la circulation

Probe. Probation. Approbation

Circulation-tion. Par tics à choc

Bribes. Breloques

Les résistances sont les ouvertures

Connexion des chutes

Publicité. Pa'jeté !

Mule. Art de la formule. Haïti. Lovely Pôle

 

                                 LORIENT

 

«  Au Père qui n'est pas éternel »

 

J'ai longtemps profité de ce qu'ils abandonnèrent

J'ai frappé

Des coups à te rendre sourd

Aujourd'hui ta mort me ronge les sangs

Les cartons de chaussures s'empilent dans le séchoir

Comment veux-tu mesurer, percer, découper

Il ne reste plus rien, à peine une semelle

Viens dans mes bras, viens...

 

Ciel dégagé. Légo des immeubles

Sous le pouce des horizons

Celui qui se taira avant tous les autres

Simulera un vice apaisant

Dindon naïf sur matelas de braises

With'out any-croche

Car il est bien heureux

de pouvoir ainsi échapper au supplice du métronome

 

Something. Together ans for ever. Cogne barou-deur, soulage-moi du livre des jours. Enfant cruel et innocent, un alligator a grandi dans le fleuve Missi'soupir de mes larmes. En avant de cette li-gne où la mort m'a condamné.

Mon interdit sera la terre promise des porteurs d'eau.

 

Sieste de la dernière heure. En dix épisodes si t'es sérieux ;

Bretagne légendaire. Les lettres passent.

Sous le manteau du maudit.

 

                                PARIS

 

Je mets une croix à la rubrique « racontez »

Descendre à Milan. Prendre le bus de la gare à l'hôtel.

Personne. On me dit d'attendre, puis de revenir plus tard.

Sur le quai je pense à toi.

Je t'écris, la clef enserrée dans mon poing.

 

«  J'espère que l'auteur te fera part de son inca-pacité à démasquer les dialogues. Ne perds pas ton temps à répéter »

 

                             L'ESCALE V

 

Aïe tok ! Belnatur

Capesterre, Belle eau

Mélange lucien

Les abymes

Cuma Solidarité

Baie Mahault

Tata fleurs

 

Loi dévastatrice des cyclônes

Perdre un jour pour des lendemains guéris de la peur

L'argent se trouve aux carrefours de survie

Sécher quelques pétales de rose de cristal

Sa chair faïencée

Chaque page est une nouvelle rencontre

Travailleuses, les fourmis nettoient le moindre pore de ma peau.

Fête de l'abolition,les chaînes rompues

Le rire des enfants danse à la surface des eaux

Virage des mouettes calqué sur la courbe des criques

Ne perds pas mon numéro

Chance à saisir

Ambiance-loose-Eddy Mitch

Tata fleurs est un surnom que l'on m'a donné dès le berceau

Bulles d'eau sous les pieds

Raisins roulés par la marée

Vent d'ange ô rivage

L'enfant fait son trou, sa tambouille de splish

sur mes joues rosées

Iris gobé par la foudre

Ah, l'amour du cirque, Constance !

Questions venues vendre leur concert pour marteau-piqueur démarchent la gousse du pourcentage

Sève humide, sucre chaud de l'art

Au choix, crois-moi, olalabel'queub !

Ruche boostée, dance grasse, algues jusqu'aux genoux

Poisson à la peau océane

Dernier virage, à ta victoire abandonné

Cocktail des chemins

Terres vierges à pleine bouche

Le filet lancé sous les passes

Mains furtives au ras des herbes

Est-ce à cet instant que les murs rétrécissent ?

Est-ce là que le sérieux sirupe son col roulé au feuillage des palmiers ?

J'ai perdu mon triangle de mer

Ma muse tintinabulesque

Quand je contemple les glaçons dériver à la surface de on verre, je partage avec dieu l'insigni-

fiant naufrage du Titanic

J'éventre les cartons, je dégueule la baleine

I de la passion. D'attendre à atteindre

Cible touchée. Au cœur, la surprise Coloratura

Cortège d'Euterpe

Trône des contradictions et des régicides divins

 

                              LORIENT

 

Rentres -s- y une dernière fois

Jeux TV, radio le matin

Tu seras bien

Accroché à la barre, on ne voit pas autre chose

Qu'un juste retour à soi

'trement, pleine lune, on la distingue

Au bout du canon     Bouche noire

D'un hiver à l'autre

 

                            L'ESCALE V

 

Blaise, ton dard me serait fort aise

Tireur de liasse, apprends-moi ton tique

On les appelle les Négropolitains

Retraites passives, délices figitifs

A ta prédominance    Couleur !

Tu passes au plus près, proie fine et agile

Parce que la mémoire s'est étagée dans les glaces de la Banquise, tu contrediras la multiplication des points de convergence issus d'une même origine

Sera possible/Pose irascible

Œil. Révérence. H. Ibé. Ich. Abrananémékéné

Je me tiens dans les coulisses

Message plié en forme d'avion

La revendication renoue avec l'allégresse

Pied léger, alerte dans l'air de la lettre

Accent dans le vent. Sombrero à la coupe

Écume des discours sur l'inconcevable de... L'invisible de... L'inconnu de...

So amour

Saute dans la barque

Dernières cartouches. Jungle Party

Vis comme tu t'amuses

Que dit l'histoire au milieu de l'Atlantique ?

Plaine poudreuse, moteur gauche enroué, oscillation légère de l'avion dans sa course

A la surface du fromage blanc, le survol des Aubes

Mousse, lessive, lumière des pôles

Je m'attends à tout moment à voir surgir un ours

blanc dans le sillage de mes chasses

Approche douce des côtes

Life Vest Under Your Seat

Brest touching

Ocre des champs de blé sous l'eau claire des roches

Fatimides

Civilisation des creux

Récit de la disparition

Amours rencontrés dans les allées du silence

Joue sur la terre-plein

L'unique voyage sera le prochain 

 

 

 

                                                                FIN

 

 

 

 

 

 

 

 

Vues : 14

Commenter

Vous devez être membre de CULTURE-BIS pour ajouter des commentaires !

Rejoindre CULTURE-BIS

Badge

Chargement en cours…

NOS ANNUAIRES

Ecoles Internationales Vol.1

(affiliées au Council of International Schools - CIS)

WIKISCRIBE :

Créez et éditez facilement vos pages Wikipedia.

Membres

Photos

  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

© 2018   Créé par Culture-bis.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation